sábado, 3 de diciembre de 2022

ARGENTINA, 1985: LA PELÍCULA ARGENTINA DEL AÑO. L´ÉCRIVAIN DOMINIQUE LAPIERRE EST DÉCÉDÉ


La película Argentina, 1985 es, probablemente, el mejor estreno argentino de este año. Fue presentada en la 79.ª edición del Festival Internacional de Cine de Venecia, donde ganó el premio FIPRESCI de la crítica internacional a la mejor película, posteriormente se hizo con el Premio del Público en el Festival de San Sebastián y es una de las candidatas más claras al Oscar a la Mejor Película Internacional en 2023, aunque por el momento solo es una de las preseleccionadas por su país como posible representante en los premios de cine. 

El apoyo de la crítica también está de su parte y el público parece estar revalidándolo en las salas ya que, no solo es la película más taquillera del año en su país, sino de todos los lanzamientos postpandemia. 

Por eso os animamos a verla en Amazon Prime Video, la plataforma en la que podrás ver el filme desde el viernes 21 de octubre.

 Dominique Lapierre, auteur de “La Cité de la joie” est décédé

Écouter la version audio de l’article

L’écrivain français Dominique Lapierre est décédé à l’âge de 91 ansles Paris Matchs, auteur de best-sellers internationaux tels que City of Joy, Greater Than Love, Is Paris Burning?, Midnight et Five in Bhopal. Ceci est confirmé par Mondadori, qui a publié ses livres en Italie.

Lapierre séjourna longtemps en Inde dans le but de reconstituer les événements extraordinaires de l’indépendance indienne. Depuis les années 1970, il vit parmi les défavorisés du bidonville de Pilkhana, une expérience révélée au monde dans les pages célèbres de «La ville de la joie» (1985), livre traduit en quarante langues (édité en Italie par Mondadori). Du best-seller le réalisateur Roland Joffé a réalisé le film du même nom en 1992.

En 1982, avec le soutien de Marie-Thérèse de CalcuttaLapierre avait fondé l’association avec son épouse Action pour les enfants des lépreux de Calcutta, à qui il a fait don de la moitié de ses redevances, au profit d’écoles et de centres de lutte contre la lèpre et la tuberculose.

Né en 1931 à Châtelaillon-Plage, dans le premier roman, Un dollar mille kilomètres (1949) Lapierre raconte un long road trip à travers les États-Unis ; durant les années 1950 et 1960, il réalise plusieurs reportages pour le journal Paris Match, dont un consacré à l’Inde dont il s’inspire pour le best-seller « La Cité de la joie », qui devient un film de Roland Joffé en 1992. 

Parmi ses œuvres, figurent-elles vous souvenez-vous que Paris brûle ? (écrit avec Larry Collins), dont est tiré le film homonyme de René Clément en 1966 ; Five Past Midnight à Bhopal (avec Javier Moro); New York brûle-t-il ? (avec Larry Collins), un roman de politique-fiction qui relie l’explosion imminente d’une bombe atomique à New York à l’abandon par Israël des territoires palestiniens occupés ; Un arc-en-ciel dans la nuit, au-dessus de l’installation des colons hollandais en Afrique du Sud.

No hay comentarios:

Publicar un comentario